AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le livre

Aller en bas 
AuteurMessage
Izaak Hennen
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 56
Age : 28
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Le livre   Lun 4 Sep - 6:56

_Salia_




Prologue


Dans un monde inconnu. Emprisonné par les montagnes et l’océan. Le mal et le bien livreront la plus redoutable bataille que ces terres aient connu. Et peu importe comment cette guerre finira. Ce qui compte vraiment, est ce qui la commencera.




Chapitre I



Dans la forêt des esprits, des bruits feutrés se laissaient entendre. Lents, mais réguliers, ces bruits ressemblaient aux mouvements de l’ours qui se déplace sur un épais tapis de mousse.
Les bruits firent place à des formes et prirent un sens nouveau à mesure que leur origine se dévoilait.
C’était les pas de huit ombres. Huit ombres à formes humaines, vêtues d’une longue cape noire qui traînait sur le sol, soulevant les feuilles mortes et déplaçant la mince couche de poussière qui les recouvraient.
Chapeautant les formes, les capes ne laissaient voir que des yeux scintillants, brillants d’un blanc plus clair que les pleines lunes et qui changeait l’ombre en pénombre.
Les silhouettes ténébreuses firent halte, simultanément, sans prononcer ni un mot, ni faire de geste. L’une d’elle, envoya d’un signe deux des silhouettes inquiétantes en éclaireurs.
Leur absence ne dura que le temps qu’un nuage traverse les lunes. Ils revinrent avec le même silence oppressant qui caractérisait le déplacement du groupe.
Ils s’assirent auprès des autres, à même le sol, se serrant sans un mot entre leurs congénères.
Puis, celui qui les avait envoyés prit la parole d’une voie grinçante.
« Nous ferons des groupes de deux, chaque groupes se dissimulera dans un buisson différent, une seule fléchette par personne, attention, nous n’avons pas droit à l’erreur… Deux fléchettes par esprits. Fuyez sans prendre le temps de vérifier si vous avez atteint votre cible… Visez le milieu du dos pour éviter qu’ils les arrachent. »
Il eut à peine terminé sa phrase qu’ils se levèrent et repartirent d’un pas plus alerte.

Ils se séparèrent, par deux, dès qu’ils atteignirent un vieux saule brisé par la foudre.

Ensuite, par des chemins différents, ils arrivèrent dans une clairière, et se cachèrent dans les buissons. Comme prévu …
Quatre esprits apparurent les un après les autres, ces esprits étaient les quatre grands esprits. Ceux du feu, de la glace, de la terre, et de l’air.
Les esprits s’engagèrent dans une conversation, en ne faisant bouger que les lèvres et sans qu’un seul son ne se fasse entendre. Puis celui qui semblait être le chef des huit ombres fit un signe de la main et ils pressèrent la détente de leurs arbalètes.
Les quatre esprits tombèrent, et furent pris de convulsions si puissantes qu’elles faisaient trembler le sol.
Les huit créatures prirent la fuite si rapidement qu’on ne voyait plus que des ombres se faufilées entre les arbres.
Si rapides encore, qu’en quelques minutes, alors qu’il leurs avait fallut près d’une heure pour arriver dans la clairière, ils parvinrent à la lisière Est du bois. Et une foi sorties de la forêt, elles disparurent, comme tombant en poussière…
Quelques heures plus tard les esprits se relevèrent, ils avaient les yeux rouges et semblaient dominés par un mal inconnu. Ils marchèrent comme s’ils glissaient sur le sol et semblaient se diriger vers les plaines des esprits…

Pendant ce temps dans un village, ou plus précisément dans une auberge, on pouvait entendre les cris d’une femme et bientôt ceux d’un bébé. Une foi né, on lui coupa le cordon ombilical, et on commença à le laver. L’enfant ne se doutait pas que sa mère était en train de mourir. L’aubergiste prit l’enfant. ‘ Izaak Hennen, fils des défunts Sélène Hennen, femme des Hommes, et de Sinnael Hennen, homme des Elfes, tu viens de naître et si ta vie commence mal, si le monde est cruel, et la vie est dure, j’espère que tu trouvera la façon de vivre heureux malgré tout.’

_________________
¯¯¯¯¯¯¯
La seul chose importante dans la vie
c'est que quelqu'un pleure
à notre mort


¬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://salia.forumactif.com
Izaak Hennen
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 56
Age : 28
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Le livre   Ven 8 Sep - 12:00

Bon je sais pas si quelqu'un lit mais je vais poster la suite (enfait j'ai déjà écrit +- 800 pages mais bon... Very Happy ) donc voilà je poste, mais maintenant vous pouvez répondre pour dire ce que vous en pensez, mais faites un autre sujet dans cette catégorie s'il vous plais pour pas avoir le livre une page sur mille king merci.

_________________
¯¯¯¯¯¯¯
La seul chose importante dans la vie
c'est que quelqu'un pleure
à notre mort


¬


Dernière édition par le Mar 10 Avr - 3:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://salia.forumactif.com
Izaak Hennen
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 56
Age : 28
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Le livre   Sam 9 Sep - 6:32

Au petit matin un messager arrivait en courant. Il était complètement essoufflé. Il venait de l’avent poste du village. Il criait et criait encore se qui réveilla tout le monde. Les paysans qui n’aimaient pas qu’on les réveille se levèrent en jurant et en profanant des menace telle que : « Si c’est pas important je l’étouffe de mes mains … ». Ils firent un cercle autour de lui, et écoutèrent ce qu’il avait à dire, le poing serré.
Il gesticulait dans tout les sens et faisait de grands signes en disant que les quatre esprits arrivaient à toute allure, il disait qu’ils étaient comme énervés et qu’ils détruisaient tout sur leur passage. Oui, il osait dire que les quatre dieux qui avaient bâti cette terre étaient entrain de la détruire ? Les paysans ne le croyaient pas. Il leur dit d’allez regarder au loin dans la direction de la forêt des esprits. On y envoya le jeune elfe du village, Math. Et une fois au bout du village, il vit ce qui ne pouvait être, il se frotta les yeux et regarda à nouveau. Il restait là, la bouche grande ouverte. Puis il se rendit à l’évidence : les esprits étaient entrains de tout démolire. Il revint en courant pour dire ce qu’il avait vu. Personne n’en revenait. On lui demanda si il était sur, si il pouvait se tromper. Mathieu était un elfe, le seul du village.
Tous les hommes furent appelés à se battre. Math, qui paraissait seize ans, essayait d’expliquer que les esprits étaient invincibles tant que leurs éléments existaient sur terre, qu’ils se ferraient tous massacré, qu’il connaissait le moyen de les arrêter. Mais personne ne l’écoutait. Tout le monde l’ignorait et le prenait pour un enfant.
En quelques instants les hommes étaient prêts à se battre. Ils avaient en guise d’armes : des fourches, des faux, et toutes sortes d’objets pointus et tranchants. Ils partirent au combat.
Une fois arrivés, les esprits avaient disparus. Les hommes regardaient autour d’eux, tout en restant grouper. Puis d’un seul coup, ils furent encerclés par les quatre esprits. L‘esprit de la terre entoura la troupe d’une muraille de terre, la séparent en deux groupes. Les premiers furent balayés par les flammes de l’esprit du feu et les autres par la glace. La terre se resserra dans une ultime étreinte jusqu’à les broyés. Leurs restes furent pris dans une tornade.
Math, qui regardait la scène depuis le village fut horrifié par la cruauté des esprits. Ils n’avaient pas eu le temps de leur porté un seul coup tellement le combat avait été brutal.
Et les esprits, qui avaient à peine finit, déjà reprenait leur marche de mort vers le village. Math courait au village. Quand il arriva son cœur battait comme pour s’échapper, de peur et de tristesse. Les femmes se levèrent en croyant, espérant qu’ils avaient déjà gagnés, mais leur expression ne fit pas long feu quand elles virent le visage de Mathieu. Il se souvint alors de sont idée. Il reprit sa course. Une jeune fille se mit à le suivre tant bien que mal. Elle entra dans la maison.
‘Qu’es que tu fais, tu ne vas pas aller te battre toi aussi ? Tu ne peux pas les battre tout seul ! Tu va te faire tuer.’
‘Bien sur que non, dit Math, ils sont immortels. Je sais juste comment les arrêter. Cette armure, mon épée, et le petit Zak. Voilà tout ce dont j’ai besoin.’
‘Quoi, mais de quoi tu parle, et laisse ce bébé. Je...heu… Math, explique moi je t’en prie !’
‘Tu ne peux pas comprendre.’
‘Expliques moi ! ‘
‘Je n’ai pas le temps, ils se rapprochent, je te le dirai quand je serais revenu.’
‘Et si tu ne reviens pas ! Qu’est-ce que tu vas faire là-bas, dis le moi…’
‘Je reviendrais ne t’inquiet pas Cornnélia.’
‘Si je m’inquiet, je t’aime, je pense que j’ai le droit de savoir ce que tu veux faire.’
‘Bon… mon grand-père m’avait expliqué qu’un jour les esprits nous attaqueraient. C’était une de ses prédictions, il m’avait expliqué comment les arrêtés, il était trop vieux pour le faire.’
‘Mais… tu, tu vas vraiment…’
‘Ne t’inquiet pas je reviendrais.’
Math enfila l’armure de son grand-père, pris son épée, l’attacha à sa ceinture, et embrassa Cornnélia tout en la serrant dans ses bras.
Il sortit de la maison en filant sans bruits de pas, à la manière des elfes, tel une ombre.
Toutes les femmes étaient en pleures. Il prit le petit Zak. Les femmes le regardèrent et l’une d’elle lui demanda : ‘ Que fais-tu ? ‘, ce à quoi il répondit, ‘Demandez à Cornnélia, je lui ai expliqué.’ Et il partit en courant sans bruits.

_________________
¯¯¯¯¯¯¯
La seul chose importante dans la vie
c'est que quelqu'un pleure
à notre mort


¬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://salia.forumactif.com
Izaak Hennen
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 56
Age : 28
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Le livre   Sam 9 Sep - 6:33

Bon et donc pour que l'histoire avance un peu je poste la suite aussi ^^

_________________
¯¯¯¯¯¯¯
La seul chose importante dans la vie
c'est que quelqu'un pleure
à notre mort


¬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://salia.forumactif.com
Izaak Hennen
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 56
Age : 28
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Le livre   Sam 9 Sep - 6:34

Une foi arrivé à une centaine de pas des esprits, il cacha le petit Zak derrière un rocher. Il sortit son épée de son fourreaux et fit les quelque pas restant. Les quatre esprits disparurent et réapparurent en cercle autour de lui. Celui du feu lança une boule de feu, mais Math la para de son épée légendaire. Au moment de l’impacte, jaillit une lumière aveuglante. La lame de l’épée, qui avait la forme d’une flèche prit une forme de demi flamme de métal. Avec cette nouvelle épée il se jeta sur l’esprit de glace, et lui taillada le ventre. L’esprit s’effondra comme une pierre. Mathieu mit sa main sur l’épée et comme pour l’effacer, il en frotta la lame. Et l’épée reprit sa forme de flèche originelle.
Il fit de même quand l’esprit de l’air l’attaqua et là l’épée prit une forme de demi-tornade, avec laquelle il se jeta sur l’esprit du feu. Celui-ci s’écroula au sol et semblait être évanoui comme l’esprit de glace. Il ne restait déjà plus que l’esprit de la terre et l’esprit de l’air, alors qu’il se battait seul. Cette foi ci il ne frotta pas la lame de son épée. Il enchainait les sauts, les roulades, et tout ce qu’il pouvait pour esquiver les attaques. Un saut évitant une pierre par-ci, un autre pour esquiver une bulle d’air dense. Puis il stoppa net au sol. Ne se réceptionnant que d’un bras et des deux jambes tendues, comme pour se muscler à une main. L’épée guettant comme un dar de scorpion, et les yeux fixés sur l’esprit de terre. Il s’élança vers l’esprit, qui, dans une tentative de repousser l’assaillant, lui envoya autant de pierre qu’il eu le temps de manipuler. Math l’encaissa de son épée, et, au lieu d’une épée en forme de terre ou de pierre, elle prit une forme de tempête de sable coupée en deux. La transformation fit un bruit incroyable, et un bruit de grincement persistait avec la nouvelle lame. Et dans les cris de mille oiseau de métal, il terrassa l’esprit de terre, suivit de l’esprit de l’air.

Il alla chercher le petit Zak. Il prit ses petites mains, dans lesquels il dessina des symboles de la pointe de l’épée. Un dans la paume, l’autre sur le dos de la main. Ces symboles représentaient les éléments des esprits.
Puis il s’éloigna et il tendit le doigt vers l’esprit du feu et dirigea en suite son doigt vers le symbole du feu et il fit de même avec chaque esprits. Les esprits étaient littéralement aspirés dans leur symbole. Les symboles brillaient dès que l’esprit le pénétrait, et, quand les quatre furent illuminés, une lumière aveuglante jaillie du corps du petit Zak. Cette lumière persistait, le bébé se soulevait dans les airs. Il était maintenant à une dizaine de pieds de haut. Et, tout à coup, la lumière cessa net, Le bébé qui tombait, fut rattrapé de justesse par Mathieu, avec la plus grande délicatesse. Mathieu regarda le bébé et dit,’ Et voilà Zak,… tu à sauvé le village, je suis désolé d’avoir eu à t’infliger se sort, mais peut-être qu’un jour tu me remercieras.
A présent rentrons.’
Et Mathieu et Izaak rentrèrent au village.
Ils arrivèrent au village, devenu une foule de femmes et d’enfants en pleur.
Math prit la parole, et dit, ’Ecoutez moi, j’ai utilisé Izaak pour vaincre les esprits. Je sais que ce n’est pas le moment de vous parler de tout cela, mais seulement celui de pleurer vos maris et vos pères, mais malheureusement un bébé ne peut comprendre cela, et celui-ci à besoin d’attention et d’une famille, maintenant.’
Une femme sécha ses larmes, tandis les bras vers Mathieu et d’une voix tremblante dit qu’elle s’en occuperait, qu’elle le prendrait chez elle.

Personne n’oublierait ce jour funeste, où pratiquement tous les hommes du village disparurent pour laisser une population de veuves et d’orphelins. ‘Ils seront à jamais dans nos cœur, dans le mien comme dans le tien. Alors pleurons, et ne les oublions jamais.’ Dit une voix sans visage de la lumière d’un grand feu dans la nuit.

_________________
¯¯¯¯¯¯¯
La seul chose importante dans la vie
c'est que quelqu'un pleure
à notre mort


¬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://salia.forumactif.com
Izaak Hennen
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 56
Age : 28
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Le livre   Sam 9 Sep - 6:35

Voilà pour l'instant ^^ la suite demain ou le weekend prochain ^^

_________________
¯¯¯¯¯¯¯
La seul chose importante dans la vie
c'est que quelqu'un pleure
à notre mort


¬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://salia.forumactif.com
Izaak Hennen
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 56
Age : 28
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Le livre   Lun 23 Oct - 4:22

Chapitre Il



-Allez, mange fiston, demain on reprend la route pour Kalbrök.
-Oui père… Oh père entends-tu ?
-Non… de quoi tu..?
-Ce bruit, ça ressemble à un tremblement de terre.
-Ah oui, tien c’est curieux.
-Oh, regarde là-bas.
-Oh non, se sont des dragons aillés, vite courons nous cacher derrière ce buisson !
-Père qu’est-ce qu’un dragon aillé !
-Chut ! Les voilà !

Au même instant à une quinzaine de lieues de là…

‘ZAK !!! viens ici ! Tout de suite ! Qu’est-ce que c’est que ça !‘dit une grosse femme.
‘Heu, ben du le sol…‘ répondit un jeune adolescent au regard évasif.
‘C’est un tâche’ dit la grosse femme maintenant rouge, ‘Alors nettoie moi ça tout de suite, c’est clair ?!
‘Transparent mon général’ murmura le garçon, la gorge serrée par un sentiment d’injustice, mêlée à une colère noire.
‘Frotter, frotter, toujours frotter, commence à en avoir mare hein moi ! On dirait qu’elle fait exprès de tout salir quand j’ai fini... C’est toujours la même chose, les autres vont s’amusent dehors, pendant que moi je nettoie…
Enfin de toute façon, même si je pouvais sortir, je n’ai pas d’amis avec qui rigoler alors… tien ça faisait long temps que je n’avais pas dit le mot « rigoler ».
Je voudrais tellement aller à l’académie de magie...
Bon et bien je crois que je suis bon pour descendre à la cave…, pensa Zak.
Oh, quel est ce bruit ?…’

Le bruit d’un million d’ailles entrelacer de cris d’effroi se faisaient entendre dans le petit village des esprits. L’horreur était à sont paroxysme. Les démons du ciel ravageaient tout, déchiquetaient les corps, crachaient des flammes et de la glace.
Le massacre ne montrait aucune pitié, les quelques hommes, vieillards, les femmes et les enfants, tous étaient massacré.

‘HAAA !!!’
‘Ha !’
‘Au secours, des dragons, des dragons !’
‘HA ma jambe, ma… ’
‘Nooon, mon fils...’
‘Maman ! Maman !’
Et le village se déchirait dans les cris, la torpeur, et le sang.
Mais dans une cave dont l’accès était maintenant caché par des poutres de feu…

‘Qu’est ce qui ce passe là dehors, qu’est ce que c’est tout ces cri….’ Dit Zak
Et de l’extérieur lui parvient aux oreilles, une voix rauque, et chargée de souvenirs macabres.
‘Vous êtes sur qu’il ne reste plus personne !’
‘Oui il sont tous mort, monsieur.’
‘Quoi ! C’est pas possible, je viens à peine…’ ce dit Zak
‘Bien, le seigneur Sin sera content. bon travail ! Dites aux troupes de décoller, on rentre.’
‘Bien monsieur !… ALLER, ON S’EN VA, EN SELLE !! ’
‘On dirait qu’ils…sont partis. Qu’est ce qui se passe là haut. Ah, ce silence, c’est horrible, je, j…’
Quand Zak fût enfin sortit de cette cave, il découvrit un village de feu et de sang, maculé de corps en morceaux. Il ne les reconnaissait même pas tous…
Il ne disait rien, il n’arrivait pas à y croire, il ne comprenait pas. Il titubait un peu partout ne sachant ni quoi faire ni ou aller. Il passait plusieurs fois aux mêmes endroits, passant, et repassant encore, perdu dans un silence brisé par le bruit des flammes qui faiblissaient.

Les heures passaient comme des larves. Mais il finit par redresser la tête, et regarda son bras. Il était recouvert de glace !
Et il tomba au sol, évanouit…

_________________
¯¯¯¯¯¯¯
La seul chose importante dans la vie
c'est que quelqu'un pleure
à notre mort


¬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://salia.forumactif.com
Izaak Hennen
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 56
Age : 28
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Le livre   Lun 23 Oct - 4:25

Voilà, pour ceux qui attendaient, désolé pour l'attente... j'ai eu quelques difficultées à méler mavie scholaire ma vie privé et mon forum ces mois-ci, mais ça devrait s'arrenger... Neutral enfin j'espère... fin voilà j'ai envie de remetre une couche vu que ça fait long temps ^^ aller c'est partit king

_________________
¯¯¯¯¯¯¯
La seul chose importante dans la vie
c'est que quelqu'un pleure
à notre mort


¬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://salia.forumactif.com
Izaak Hennen
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 56
Age : 28
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Le livre   Lun 23 Oct - 4:30

Il ouvrit les yeux dans un endroit étrange. Tout était calme, paisible, l’air était frais et tout était comme d’un ton bleuté.
Il y avait un homme assis à côté de lui,… non ce n’était pas un homme, c’était un elfe !
Il avait l’impression de le connaître, de le reconnaitre. Il l’avait déjà vu quelque part. Mais où ?
‘Bonjour,… Zak!’ Dit l’étrange elfe.
‘Co…comment connaissez-vous mon nom ?’
‘C’est dommage je pensais que tu me reconnaitrais.’
‘Je devrais ?’
‘Non, pas vraiment, mais tu aurais pu… Sait-on jamais !’ Dit l’elfe avec un sourire allant d’une oreille à l’autre.
‘Qui êtes vous, où nous sommes nous rencontrés, et comment suis-je arrivé ici ?’ Dit Zak
‘Chut, pas si fort !’
‘Et, qu’est-ce qui se passe, là bas !’
‘Oh non, vite, je dois te faire partir. Je n’ai pas le temps de t’expliquer, mais je te ferais revenir !…’


‘Aïe, ma tête, quel drôle de rêve… je me demande qui c’était ?’, ce dit Zak avec un mal de tête incroyable.
Bon, ben je suis seul maintenant. Pas là peine de rester ici …
Zak se leva et cherchera dans le village ce qui pourrait lui être utile : vivres, vêtement, cartes, couteaux, couettes, …
Une fois prêt il se mit en marche et quand il eu finit son tour de collecte, il dit de toute ses forces...
‘JE RETROUVERAI LES RESPONSABLES JE…JE LE JURE, ILS PAYERONT,… où qu’ils soient!’ Il était pris d’une rage incomparable. Tout son corps en tremblait.
Et, soudains, sont bras s’enflamma.
Il essaya de l’éteindre, pris de panique, en le plongent dans un baquet d’eau.
Mais rien n’y faisait ! Il était paniqué, il criait, remuait le bras dans tout les sens, et en regardant son bras, il se rendit compte que le feu ne le brûlait pas.
Il flottait autour de sont bras !
Il passa sa deuxième main dedans sans se brûler.
Il ramassa alors un bout de boit, et le mis dans la flamme. Celui-ci s’enflamma si vit qu’il dû le lâcher presque aussitôt. Et le feu s’éteignit...

Il était intrigué, et il avait un peu peur aussi…
Mais il ne savait pas ou aller, sa seule famille était le village.
Il était perdu, et c’était dur à vivre. Mais il savait qu’il devait continuer.
Et il regarda sur le morceau de carte qu’il avait trouvée dans les décombre de la taverne.
‘Bon, pour aller où que se soit d’ici je dois aller par la forêt des esprits.’
Mais Zak savait cette forêt interdite, et il ne savait pas trop s’il voulait s’y risquer…
’Et puis je peux aller à Kalbrök, c’est la ville la plus proche, mais, on dirait qu’elle se trouve dans les montagnes… Enfin on verra bien.’

Il se mit en marche. Il marchait très vite et sans bruit. Et ne semblait pas s’en rendre compte. On aurait dit un chat de l’île de Brâme.
Il ne prit qu’une heure pour marcher deux lieues… Il marchait entre les collines, le long du fleuve Aux Ecailles qui coulait des montagnes Hurlantes, Argaroth, et qui passait par son village.

_________________
¯¯¯¯¯¯¯
La seul chose importante dans la vie
c'est que quelqu'un pleure
à notre mort


¬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://salia.forumactif.com
Izaak Hennen
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 56
Age : 28
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Le livre   Lun 23 Oct - 4:31

voilà vous aurez la suite dans une semaine j'espère ^^ je crois, fin j'essayerai en tout cas Smile

_________________
¯¯¯¯¯¯¯
La seul chose importante dans la vie
c'est que quelqu'un pleure
à notre mort


¬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://salia.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le livre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le livre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Formations universitaires aux Métiers du livre par diplôme
» Master pro métier du livre de Grenoble 2
» Formations universitaires aux Métiers du livre par région
» master 2 "monde du livre" à aix
» Livre synthétique sur l'art d'écouter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Salia :: Salia, le livre.-
Sauter vers: